Aperçu du panier
Article
Quantité
|
Format
Valeur
Votre panier est vide.

Château de Vinzel Grand Cru 2016

Vinzel, La Côte AOC
médaille d'or
Sélection des Vins Vaudois - Juin 2017
Cépage(s) :
Style de vin :

N° art. : 1793

Conditionnement :
En stock
CHF 14.10
bt.
Note de dégustation
Robe : D'un beau jaune clair.
Nez : Intense et floral aux notes de tilleul.
Palais : D'un très bel équilibre, harmonieux et d'une jolie rondeur.
Conseils de service
Accords mets-vin :
Terrine de poisson, filets de perche, omble chevalier, viandes blanches, malakoff.
Garde : 2 - 4 ans
Autres informations
Vinification : Traditionnelle, élevage en vases de chêne dans les chais du Château.
Œnologue(s) : Thierry Ciampi, André Hotz
Degré d'alcool : 12.00% vol.
Fermeture : Bouchon à vis
Emballage : Carton

Château de Vinzel

Origines

Le Château de Vinzel servait jadis de pied-à-terre au Seigneur bernois qui venait y surveiller ses vendanges et encaisser ses redevances (la dîme). Toutefois, on ignore presque tout de l’histoire de ce bâtiment avant le XIXe siècle. Au XVIIIe siècle, les deux châteaux du village, Vinzel et La Bâtie, ne formaient alors qu’un seul domaine. Au XIXe siècle, le Château de Vinzel fut acquis par un Lombard de Genève, qui le revendit au colonel Fendt, officier du génie et architecte à Genève. En 1840, ce dernier entreprit d’importants travaux au domaine. En 1901, son petit-fils Frédéric Binet revendit la propriété à Franz de Reding, dont la famille possédait déjà La Bâtie. C’est en 1908, lors du partage successoral de Franz de Reding, que le château d’en bas (le Château de Vinzel) revint à son fils Henri. Durant les années 30, alors que d’importants travaux devaient être entrepris à la vigne et aux bâtiments, Henri de Reding décida de constituer une société anonyme et de faire appel à des partenaires. L’un d’eux, Arnold Schenk, en devint l’unique propriétaire en 1936.
Au début du siècle dernier, le Château de Vinzel servait de pensionnat de jeunes filles pour familles aisées, appelées aussi „Hirondelles“ dans la région. Le pensionnat possédait des écuries et des calèches pour permettre aux filles de faire des sorties. Plus tard, une grande salle a été transformée en salle de gymnastique pour les écoliers du village.
La façade sud du Château est ornée d’une plante grimpante, une variété américaine de cep de vigne, nommée « gros framboisé » ou « Isabelle ». Initialement deux de ces plantes, presque bicentenaires, ornaient les façades du Château, mais l’une n’a malheureusement pas survécu au grand froid de l’hiver 1956. En 1798, année de la Révolution française, cinq sapins avaient été plantés à Vinzel : on les appelait les « Sapins de la Liberté ». Ils ont été sciés durant l’année 1956 également.

Aujourd‘hui

Le domaine viticole du Château de Vinzel s’étend sur 8.4 ha, en pente douce, au sud, à l’ouest et au nord du Château. Sont issus de ces magnifiques vignes le Château de Vinzel Grand Cru, La Côte AOC Chasselas et, depuis peu, le spectaculaire Merlot du Château de Vinzel, Grand Cru, La Côte AOC, élevé en barriques.

Culture de la vigne

Aujourd’hui, la deuxième et la troisième génération de la famille vigneronne Monachon, avec Jean-Daniel Monachon à sa tête, choyent les vignes de ce domaine de prestige. Complanté principalement de Chasselas, une parcelle a été réservée à la plantation de Merlot en 2003. Cette parcelle bénéficie  de soins particulièrement attentionnés et le résultat donne un Merlot extraordinaire, plutôt exotique pour cette région de production, déjà distingué à plusieurs reprises.

Sélection des Vins Vaudois Juin 2017
médaille d'or
 
Expovina Août 2017
Diplôme d'or 90.2 points
 
Nos recommandations
Château de Vinzel Grand Cru 2016
Château de Vinzel Grand Cru 2016