Aperçu du panier
Article
Quantité
|
Format
Valeur
Votre panier est vide.
Le millésime 2018
 

2018 est un millésime plutôt hétérogène, mais qui s’annonce dans l’ensemble magnifique grâce à d’excellentes conditions météorologiques en été et en automne.

Les conditions climatiques de l’année 2018 ont été très particulières. Le Bordelais a connu un hiver extrêmement pluvieux, puis un printemps comptant également de nombreux jours de pluie, Ce temps maussade a favorisé le développement du mildiou (champignon parasite) contre lequel les vignerons ont dû lutter avec acharnement. Ces conditions printanières difficiles étaient plutôt de mauvais augure pour les vendanges.

Par chance, la nature s’est montrée très favorable à la culture de la vigne durant l’été. Les périodes de soleil ont été extrêmement intenses, interrompues parfois par quelques jours de pluie d’intensité variable. Quant à l’automne il a également bénéficié de nombreuses journées ensoleillées d’affilée, ce qui permit d’étaler les vendanges sur plus d’un mois.

Eu égard à ces conditions, les vins du millésime 2018 se révèlent très colorés et très tanniques. Pour les cavistes, la principale difficulté a été de ne pas trop forcer sur l’extraction des tanins lors du cuvage. Pour ceux qui y sont parvenus, les vins sont d’une qualité remarquable !

Sur la rive gauche, l’appellation St-Julien se démarque par des vins très fruités et concentrés avec une trame tannique d’une grande finesse. On retrouve une belle régularité qualitative des vins dans toute l’appellation.

Dans le Médoc, les vins sont très denses et dotés d’une belle intensité aromatique.

Pour les Pessac-Léognan, grâce à un parfait état sanitaire du raisin à la vendange, les vins se distinguent par un volume et une puissance en bouche exceptionnels. L’expression aromatique des vins blancs secs est très soutenue et d’une grande pureté. Dans les rouges, le climat s’est montré particulièrement intéressant pour le Cabernet Sauvignon qui donne des vins aux arômes mûrs et aux tanins très souples. Là également, certains Châteaux, qui ont trop accentué l’extraction, présentent des vins très tanniques.

Du côté des Pauillac et des St-Estèphe, les grands Châteaux sont magnifiques. Mais certains châteaux sont aussi marqués par de fortes extractions de tanins.

La finesse des Margaux ne se dément pas sur le millésime 2018. Comme dans d’autres régions, certains châteaux n’ont pas su gérer la concentration inaccoutumée des tanins. Certains vins ont donc une finale assez sèche. Quelques belles propriétés sortent du lot, tels les Châteaux Siran et Brane-Cantenac qui offrent des cuvées exceptionnelles.

Du côté de la rive droite, les Merlots sont magnifiques. La couleur, le fruit et la concentration sont au rendez-vous. L’appellation Pomerol nous a séduits tant par sa régularité que par son haut niveau de qualité.

Les coups de cœur de notre oenologue M. Pfister portent sur :

Pessac-Léognan
• Château Haut Bailly
• Domaine de Chevalier
• Château Les Carmes Haut-Brion
• Château Malartic-Lagravière
• Château Latour-Martillac

Saint-Julien
• Château Beychevelle
• Château Talbot
• Château Léoville-Poyferré 
• Château Saint-Pierre

Saint-Estèphe
• Château Calon-Ségur
• Château Phelan Ségur

Pauillac
• Château d'Armailhac
• Château Pontet-Canet

Moulis
• Château Chasse Spleen
• Château de Camensac 

Saint-Emilion
• Château Ausone
• Château Cheval Blanc 
• Château Beau-Séjour Bécot
• Clos Fourtet
• Château La Tour Figeac


Pomerol
• Château Beauregard
• Château Clinet
• Château Petit-Village

Margaux
• Château Siran
• Château Brane-Cantenac
• Château Prieuré-Lichine

Inscrivez-vous à notre newsletter spéciale Bordeaux Primeurs pour vous assurer d’être au courant des dernières offres!