Aperçu du panier
Article
Quantité
|
Format
Valeur
Votre panier est vide.
Le millésime 2019



Le millésime 2019 s'annonce excellent !

Cette année, la situation exceptionnelle liée à la pandémie de Covid-19 ne nous a malheureusement pas permis de nous rendre à Bordeaux pour déguster le millésime 2019. Toutefois, nos confrères ont pu nous faire part de leurs impressions. Si cette période de pandémie inédite a retardé la présentation des vins de Bordeaux en primeur, elle ne doit pas faire oublier que les vignerons ont œuvré toute l’année pour tirer le meilleur parti de leurs terroirs afin de nous proposer des vins d’une qualité remarquable.

C’est d’ailleurs à l’unanimité que les vins rouges ont été trouvés dans l’ensemble très réussis, puissants et savoureux et les vins blancs secs exceptionnels dans leur expression aromatique. Enfin, pour les blancs liquoreux, les commentaires sont plus hétérogènes quant à la qualité générale, mais les grands noms restent remarquables.

En général on a "beaucoup de fraîcheur sur les 2019, de beaux tanins, belles structures, acidités et de beaux équilibres, ce qui fait qu’on va les savourer dans leur jeunesse mais aussi ils ont cette capacité de garde que l’on recherche à Bordeaux, avec des vins sur plus de 20 ans, sans problème." (Yves Beck)

Au niveau des conditions climatiques*, 2019 a connu un hiver très sec, plus doux que les autres années, puis un printemps particulièrement frais et pluvieux, laissant craindre pour la floraison. L’été exceptionnellement chaud avec des précipitations très inégales a pu à certains endroits retarder le début de la maturation des raisins. Cependant, les journées sèches, chaudes et ensoleillée de septembre ont compensé la lenteur de la véraison, mais pas totalement, ce qui a reporté les vendanges à fin septembre, voire début octobre
.


*Source : Rapport de Dr Axel Marchal, Dr Valérie Lavigne et Pr Laurence Geny de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de l'Université de Bordeaux

Le millésime 2019 – l’avis des critiques

La pandémie et le confinement qui en découlé ont bousculé tous les programmes de présentation des vins de Bordeaux en primeur, notamment celle de l’Union des Grands Crus de Bordeaux qui organise chaque année à fin mars/début avril la venue de milliers de professionnels du monde du vin. Toutefois, certains critiques ont quand même pu déguster de nombreux vins, une partie avant le confinement, l’autre partie grâce aux échantillons reçus, et souvent dégustés en vidéo-conférence avec la propriété. Tous laissent entendre que le millésime 2019 est très prometteur. 

Yves Beck

Critique suisse de vins, Yves Beck est l’un des rares dégustateurs qui ait pu rester à Bordeaux durant tout le confinement ! Dès la mi-mars, il est en effet resté confiné chez son ami Gaetan Moreau au Château La Voûte à St-Emilion, ce qui lui a permis de déguster un grand nombre d’échantillons dans des conditions optimales. Avant d’être goûtés, tous les vins acheminés au Château La Voûte ont été entreposés au chai à une température entre 12 et 13°C pendant au moins 24 h. 

« Bordeaux 2019, c’est une grande année qui se profile. Pourquoi ? Parce qu’il y a de bons à très grands vins, partout. Que ce soit rouges ou blancs, secs ou doux. Ne nous méprenons pas, je n’utilise pas l’adjectif « exceptionnel », je parle juste d’une grand année et ça c’est déjà un très très bon point. » 

www.yvesbeck.vin 

Jean-Marc Quarin

Jean-Marc Quarin, grand critique des vins de Bordeaux, qui y est d’ailleurs domicilié, a pu se rendre dans de nombreuses propriétés pour déguster des échantillons. Sur plus de 200 vins rouges dégustés, il dresse le profil suivant : « au niveau du nez, un point commun ressort, l'odeur de fruits noirs. Cette suavité m'étonne. Elle indique une bonne maturité du raisin. En bouche, les vins sont gourmands, savoureux, plus ou moins complets, avec le plus souvent un corps élancé plutôt que large et surtout de la longueur aromatique. Ils présentent une enveloppe tannique raffinée et des saveurs de fruits noirs rarement vues jusqu'alors à cet âge. Ce style se retrouve dans toutes les régions, sur tous les types de sols (à l'exception des zones plus basses et sableuses) et sur tous les assemblages. » 

Au niveau des blancs, « c'est la fraîcheur nocturne d'août qui semble avoir aidé à la réussite aromatique » de ces vins. D’ailleurs, selon lui, les vins blancs secs sont la bonne surprise du millésime

www.quarin.com

James Suckling

Le critique américain James Suckling a pu goûter environ 450 échantillons de Bordeaux 2019 dans son bar à vin à Hong Kong. Les vins ont été acheminés par avion depuis Bordeaux et sont généralement arrivés dans sa salle de dégustation dans les deux à trois jours. 

Voici ses commentaires : « J’ai été agréablement surpris par la qualité des échantillons - les vins sont d'une qualité exceptionnelle, du simple Bordeaux au Cru classé, avec des tanins élégants et un caractère pur de fruits, c’est ce que j'attends à Bordeaux. Presque tous les domaines et terroirs ont produit des raisins de très bonne à excellente qualité, ce qui a rendu l'assemblage relativement simple par rapport aux années précédentes. » 

Il compare la qualité du millésime 2019 à celle du 2018, du 2016 ou encore du 2015, avec peut-être une concentration légèrement inférieure en tanins. 

www.jamessuckling.com

Retrouvez toutes nos offres primeurs ici.

Inscrivez-vous à notre newsletter spéciale Bordeaux Primeurs pour vous assurer d’être au courant des dernières offres!