Aperçu du panier
Article
Quantité
|
Format
Valeur
Votre panier est vide.

"Rubicon" Rutherford 2010

Inglenook Estate, Rutherford, Napa Valley, California
90/100
Robert Parker's Wine Advocate - Décembre 2012
Cépage(s) :
Style de vin :

N° art. : 1493

Conditionnement :
75cl
Livraison: 5-10 jours ouvrables
CHF 137.00
bt.
Notes de dégustation
Robe : Sombre d'un violet foncé aux reflets rubis
Nez : Aux arômes fins, élégants et intenses de cerise noire et de confiture de cerise soutenus par de légères notes d'amandes.
Palais : Riche et élégamment structuré doté d'une belle concentration d'arômes de fruits mûrs et de tannins très bien équilibrés. La fin de bouche se termine sur une finale expressive et persistante.
Conseils de service
Accords mets-vin :
Bœuf Tenderloin, filet mignon, rôtis, gibier à poil, fromages à pâte molle, vin de méditation
Température de service : 16 - 18°C
Garde : 10 - 20 ans
Autres informations
Vinification : Les raisins sont triés à la main puis égrappés. Avant le pressurage, une macération d'une à trois semaines est effectuée avec des remontages réguliers. Élevage de 20 mois en barriques neuves de chêne français.
Œnologue(s) : Scott McLeod
Degré d'alcool : 14.80% vol.
Fermeture : Bouchon en liège
Emballage : Caisse

Inglenook Estate, Rutherford

Inglenook Estate, Rutherford

Mon souhait a toujours été de faire l’un des meilleurs vins du monde. Vous ne vous impliquez pas dans un tel domaine sans avoir au moins cette ambition comme objectif. Inglenook Estate se voue uniquement à la production de vins de toute première qualité, toutes les étapes – viticulture, œnologie, finition - étant accomplies au niveau le plus élevé.

1871  Fondation d’Inglenook par W. Watson

1880  Acquisition d’Inglenook par Gustave Niebaum

1882  Son premier coup de cœur : plantation de ceps de Heritage Clone # 29 de Cabernet Sauvignon, parmi d’autres clones historiques.

1887  Construction du château et de la winery (domaine viticole) d’Inglenook

1933-1964  Ere de gloire pour Inglenook, sous l’égide de John Daniel Jr.

1949  Lancement du « CASK »

1975  Francis Ford Coppola acquiert les domaines viticoles et le manoir

1978  Première récolte du vin rouge « Rubicon », qui deviendra le célèbre coq de la maison

1975-1991  Niebaum Coppola fait appel à André Tchelistcheff en tant qu’œnologue-consultant

1995  Francis Ford Coppola réunit le domaine viticole original et le château

2002  Il achète le domaine viticole adjacent, J.J. Cohn (de 50 acres)

2011  En avril, Francis Ford Coppola acquiert le nom « Inglenook » de Wine Group. 

Inglenook - pour toujours

Durant les quarante dernières années, Francis et Eleanor Coppola ont réuni tous les vignobles d’origine et réintroduit la vinification au Château d’Inglenook. En reconnaissance de l’importance de ce site et de son patrimoine historique, le nom du domaine « Inglenook » a été réinstauré.

Marqué par le légendaire millésime 1941, Inglenook a produit quelques-uns des meilleurs vins du monde. Avec les équipes de Philippe Bascaules, directeur technique, et l’œnologue-consultant Stéphane Derenoncourt, ils se sont engagés à revenir parmi les meilleurs. Par le maintien de ce niveau d’excellence, ils souhaitent améliorer également l’expérience-visiteurs du domaine.

L’histoire d’Inglenook

Le domaine viticole d’Inglenook a été fondé en 1880 par Gustave Niebaum, un capitaine marin finlandais qui utilisait son immense fortune pour importer les meilleurs cépages d’Europe à Napa. Durant les décennies suivantes, sous l’égide du légendaire John Daniel, Inglenook s’est fait une réputation en tant que producteur de quelques-uns des meilleurs vins jamais produits.

En 1975, lorsque Francis et Eleanor Coppola acquirent une première partie de cette célèbre propriété, le domaine d’Inglenook était désintégré depuis de longues années et son nom avait été vendu.

Les Coppola ont passé les vingt années suivantes à réunir les vignobles et à réintégrer la vinification et l’élevage dans le Château historique d’Inglenook.

Actuellement, en plus du Cabernet Sauvignon, les vignes d’Inglenook sont également complantées avec du Zinfandel, du Cabernet Franc, du Merlot, du Petit Verdot et de la Syrah. De plus, 8 acres sont dédiés aux cépages blancs typiques des Côtes-du-Rhône. Ces derniers sont cultivés pour produire l’assemblage blanc phare d’Inglenook, le « Blancanaux ».

Inglenook a ainsi retrouvé ses dimensions d’origine et est redevenu « le grand domaine viticole d’Amérique ». 

Les vins

Les vins du domaine ont également retrouvé leurs étiquettes de l’époque. La nouvelle étiquette de l’Inglenook Cabernet Sauvignon est une réplique quasiment authentique de l’étiquette originale des années 1950. Elle arbore un design classique mettant en valeur la façade du manoir d’Inglenook ainsi que le nom du cépage Cabernet
Sauvignon. Francis Ford Coppola a confié la réalisation de la gravure du château qui figure sur la nouvelle étiquette à un artiste agréé, de l’US Mint (hôtel des monnaies des E.-U.), à la retraite.

Inglenook et ses vins ont joué un rôle important pour la renommée de la Napa Valley, qui jouit d’un patrimoine historique de plus de 130 ans depuis la fondation du domaine. L’Inglenook Cabernet du millésime 1941, considéré comme l’un des meilleurs vins jamais produits dans le monde, est issu de vignobles qui font partie aujourd’hui encore de Coppola’s Estate (domaine) à Rutherford. Ce millésime reste à ce jour une source d’inspiration pour les quelques privilégiés qui ont eu et auront l’opportunité de le déguster.

Le CASK Cabernet 2009 est le premier vin à porter la nouvelle étiquette Inglenook. Le CASK Cabernet est un hommage au Cabernet Sauvignon hautement stylisé, produit durant l’ère de John Daniel Jr. (années 1930 et 1940 qui ont vu bon nombre des meilleurs millésimes). Il symbolise parfaitement le genre de vins de Rutherford qu’inspire le débat des connaisseurs.

Le 2009 est un millésime de choix pour représenter toute la grandeur du domaine d’Inglenook Estate. Philippe Bascaules donne sa première impression du millésime : "Quand j’ai dégusté plusieurs échantillons du millésime 2009, j’ai reconnu l’incroyable potentiel de cette propriété. J’ai compris le souhait de Francis Ford Coppola de faire ressortir la qualité et le potentiel intrinsèques de ces vins."

En savoir plus: Inglenook Estate, Rutherford

Robert Parker's Wine Advocate Décembre 2012
90/100
Super-ripe dark cherries, plums, cassis and mocha take shape in the 2010 Cabernet Sauvignon Rubicon. This is a fairly bold style, even within the context of the year. The ripeness and opulence of the fruit seems to reflect the heat waves of the year. Stylistically, the Rubicon is similar to the Cask, but with naturally more body and a bit more overtness and overall ripeness. The 2010 Rubicon is 87% Cabernet Sauvignon, 6% Cabernet Franc, 5% Petit Verdot and 2% Merlot. Anticipated maturity: 2015-2025. - Antonio Galloni
Wine Spectator Novembre 2013
93/100
A classy, well-structured effort, with flavors that build and gain depth around a core of loamy earth, espresso, dark berry, cedary oak and tobacco. Most impressive on the graceful, long and persistent finish. Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Petit Verdot and Merlot. Drink now through 2026. 3,700 cases made.–JL
Nos recommandations
"Rubicon" Rutherford 2010
"Rubicon" Rutherford 2010
"Rubicon" Rutherford 2010